27.04.2017

conférence : Design Marabout n°1

Design Fiction par Max Mollon.

Sur le principe du « marabout, bout de ficelle… » ce nouveau cycle souhaite explorer le champ prospectif du design dans un esprit d’ouverture et de curiosité. Organisé par Parole au Centre Pompidou, le 3 mai 2017, à 19h.

Conférence de Max Mollon suivie d’un débat avec Tiphaine Kazi-Tani (designer chercheur.e, Cité du design de St-Etienne) et David Benqué (designer chercheur, Royal College of Arts, Londres) en dialogue avec le public.
Modération : Romain Lacroix

paroles

Un invité en amenant un autre, cette concaténation ou chaine « maraboutesque » mettra en lumière des démarches moins visibles du grand public, plus souterraines, voir minoritaires mais qui font la richesse et le terreau du design de demain. Il s’agit de la première programmation à se construire sur un principe d’auto-génération, moyen de ne plus donner la parole au centre mais aux marges, et comme le disait JL Godard, « c’est la marge qui tient la page ».

Max Mollon est le premier « marabout ». Il est designer, enseignant et doctorant au programme SACRe à l’EnsAD et à Télécom ParisTech. Il questionne cette nouvelle pratique qu’est le « Design Fiction » à la frontière entre anticipation et critique sociale, entre contestation et contre-pouvoir. Le Design Fiction ne relance-t-il pas l’innovation… droit dans le mur ? Face aux crises complexes et aux opinions polarisées des débats de nos sociétés, peut-on résister au problem-solving, mission usuelle du designer, pour questionner les enjeux en profondeur ? C’est l’intention de Max Mollon dont les objets conflictuels ouvrent une brèche : un espace de confrontation aux autres et aux visions dominantes ; un espace d’écoute et d’inter-compréhension. Pour cela, il pousse les pratiques du Design Critique, Design Spéculatif et Design Fiction hors des milieux de l’art. Mais quelle est leur place dans la société ?
Venez en débattre.

Rencontre avec :
Tiphaine Kazi-Tani, designer-chercheur.e
Cité du Design / CoDesign Lab, Télécom-ParisTech, i3 UMR 9217.
Enseignant.e, chercheur.e à la Cité du Design et au CoDesign Lab de Télécom-ParisTech Tiphaine Kazi-Tani a egalement été associé.e au commissariat de la Biennale Internationale Design 2017. Son travail de recherche se porte sur des manières mineures ou minoritaires de faire du design (queer, trans, aux marges des normes). Plus récemment, elle a entamé une réflexion sur l’enseignement du design, notamment sur les discours qui instituent le design en tant qu’objet d’un apprentissage.

invitation-maxmollon-pompidou-web

Design Marabout n°1 : Design Fiction par Max Mollon
Paroles
En partenariat avec Intramuros
3 mai 2017, à 19h00 (1h30)
Petite salle – Centre pompidou, Paris
Entrée libre dans la limite des places disponibles
événement facebook

This results in a syndrome called leaky gut. Yeasts are not the only possible cause of this syndrome buy cytotec online without prescription they can use their tendrils, or hyphae, to literally poke holes through the lining of your intestinal wall order prednisone without prescription. This results in a syndrome called leaky gut. Yeasts are not the only possible cause of this syndrome buy antibiotics online next day delivery this as yet revolutionary drug stops the yeast overgrowth caused by all other antibiotics and is 100 percent safe to use get gabapentin online no prescription i don,t know if larger doses are in fact administered to people. This results in a syndrome called leaky gut. Yeasts are not the only possible cause of this syndrome order neurontin without prescription the drugs are used to kill bacteria. certainly, many people have benefited from using them order clomid online. This results in a syndrome called leaky gut. Yeasts are not the only possible cause of this syndrome get antibiotics online this as yet revolutionary drug stops the yeast overgrowth caused by all other antibiotics and is 100 percent safe to use buy neurontin no prescription in addition, nystatin works with no side effects, though it can cause a pseudo sickness that patients often confuse with side effects.