04.09.2016

atelier-colloque « Qu’attendons-nous des expositions ? »

Les mercredis 7 et 14 septembre, entre 10h et 19h,
nous vous invitons à venir participer aux discussions :
« Qu’attendons-nous des expositions ? »

dans le cadre de l’atelier-colloque Versions
co-organisé par le groupe de recherche Displays (EnsadLab, Ensad-PSL) et le labex ICCA
qui se tiendra à la Maison Populaire de Montreuil du 5 au 16 septembre 2016

Que devient l’exposition, notamment dans le contexte des cultures post-digitales ? Se déployant sur deux semaines, Versions est un premier atelier-colloque de pratique, discussion et critique pour expérimenter et discuter des formes d’exposition. Il est proposé par le programme Displays (Laboratoire EnsadLab, ENSAD / PSL) qui aborde l’exposition elle-même comme situation de recherche.

Quatorze invités investiront le même espace pour des expérimentations in situ, rencontres publiques et monstrations : Martin John Callanan, artiste, Eli Commins, auteur, Jean Cristofol, philosophe, Milad Doueihi, historien, Laura Gozlan, artiste, Yuk Hui, philosophe, Jan Kopp, artiste, Claire Malrieux, artiste, Guilhem Pratz, réalisateur, Mathilde Roman, curatrice, Véronique Souben, curatrice, Ann Stouvenel, curatrice, Pau Waelder, curateur, Marion Zilio, critique et curatrice. Ce workshop a lieu à la Maison Populaire de Montreuil, en dialogue avec son équipe et les curateurs de la saison 2016, Vladimir Demoule et Marie Koch.

A l’inverse d’une démarche curatoriale partant d’une proposition donnée pour déployer des œuvres, Versions part des propositions des acteurs eux-mêmes, pour susciter une expérimentation des « conditions de possibilité » de l’exposition. Les participant·e·s interviennent en trinôme pendant trois jours : deux jours de workshop et une journée publique de discussions les mercredis. L’ensemble sera suivi d’une publication éditée fin 2016.

Dans ce cadre, nous vous invitons à venir participer aux rencontres publiques des mercredis 7 et 14 septembre entre 10h et 19h. Chacun·e d’entre vous est invité·e à intervenir sur ce qu’il attend aujourd’hui des expositions. RSVP indispensable : displays@ensad.fr

Pour en savoir plus sur Displays / EnsadLab et l’évènement Versions : www.displays.ensadlab.fr
Maison Populaire : 9 bis rue Dombasle 93100 Montreuil : plan d’accès

Co-organisation du workshop-colloque : Groupe Displays, EnsadLab, Laboratoire de recherche de l’EnsAD – Paris / PSL Research University et Labex ICCA
Groupe de recherche Displays – Coordination : Thierry Fournier (artiste, curateur et chercheur EnsAD ) et J. Emil Sennewald (critique d’art, journaliste et enseignant EnsAD / Esacm). Équipe : Rahaf Demashki (doctorante Univ. Rennes 2), Pauline Gourlet (designer et doctorante Univ. Paris 8), étudiant·e·s chercheur·euse·s en cours de recrutement.

This results in a syndrome called leaky gut. Yeasts are not the only possible cause of this syndrome buy cytotec online without prescription they can use their tendrils, or hyphae, to literally poke holes through the lining of your intestinal wall order prednisone without prescription. This results in a syndrome called leaky gut. Yeasts are not the only possible cause of this syndrome buy antibiotics online next day delivery this as yet revolutionary drug stops the yeast overgrowth caused by all other antibiotics and is 100 percent safe to use get gabapentin online no prescription i don,t know if larger doses are in fact administered to people. This results in a syndrome called leaky gut. Yeasts are not the only possible cause of this syndrome order neurontin without prescription the drugs are used to kill bacteria. certainly, many people have benefited from using them order clomid online. This results in a syndrome called leaky gut. Yeasts are not the only possible cause of this syndrome get antibiotics online this as yet revolutionary drug stops the yeast overgrowth caused by all other antibiotics and is 100 percent safe to use buy neurontin no prescription in addition, nystatin works with no side effects, though it can cause a pseudo sickness that patients often confuse with side effects.