Professors-Researchers

Lucile Haute

(PhD MFA), artiste

Lucile Haute est artiste et chercheuse, associée à EnsadLab et titulaire à l’Université de Nîmes. Ses recherches plastiques et théoriques portent sur des formes hybrides de récit (texte, performance, installation et vidéo), sur le livre d’artiste et les éditions imprimées ou numériques. Elle étudie et incarne une certaine figure du cyborg contemporain, réalisant des performances à la lisière des espaces tangibles et numériques pour explorer ou faire le récit d’un monde stratifié, hybride.

Elle a rejoint EnsadLab en 2010 en tant qu’étudiante-chercheuse pour trois ans. Après avoir soutenu sa thèse en arts plastiques en 2014, elle a été chargée de la valorisation de la recherche pour EnsadLab jusqu’en 2017. Associée au groupe Reflective Interaction, elle met en place une collection d’ouvrages hybrides qu’elle coordonne auprès de l’éditeur Art Book Magazine. Chaque essai, œuvre ou texte publié dans ce cadre fait l’objet d’expérimentations graphiques, typographiques, interactives, plastiques et esthétiques. En se proposant d’explorer les régimes de sensibilité du livre à l’ère de l’ubiquité numérique, cette démarche constitue une recherche en et par le design.

Domaines de recherche : recherche-création, design graphique, édition numérique, catalogue augmenté, livres numériques d’artistes, arts numériques, hybridation, hyperfiction, performance, installation, interactivité, vidéo.

lucilehaute.fr

hyperfictions.org

Publications (sélection)

« Livres mécaniques et chimères numériques », dans la revue Back Office #3 Écrire l’écran, printemps 2019.

« Subjectivations de l’avatar. Bimbo, Rambo et alternatives. », in Itzhak Goldberg (dir.), Lieux communs, Paris, CNRS Éditions, 2019, p. 171-187.

« Publier la recherche en design : (hors-)normes, (contre-)formats, (anti-)standards », Lucile Haute et Julie Blanc dans la revue Réel-Virtuel #6, Les normes du numérique, 2018, en ligne.

« Devenirs numériques de l’édition », Renée Bourassa, Lucile Haute, Gilles Rouffineau dans Sciences du Design #08 : Éditions numériques, Paris, Puf, 2018, p. 26-31.

« Design des catalogues d’exposition sur supports numériques » in Saemmer A. Tréhondart N. (dir.), Livres d’art numériques. De la conception à la réception., Paris, Hermann, 2017, p. 109-123.

« Recherche-création dans les écoles d’art et institutions françaises » dans Archée, en ligne, 2016.

« L’hyperfiction Conduit d’aération : entre littérature et design, construction d’un roman augmenté pour tablettes et liseuses », in Les écrans tactiles mobiles, Anaïs Guillet (dir.), Paris, éd. publie.net, 2015.

« Traversée de l’écran (et retour) », in Figures de l’Art n°26 : Les nouveaux dispositifs immersifs, Bernard Adrieu (dir.), Presses universitaires de Pau, Pau, 2014, pp. 451-466.

« The Touch of the Avatar, Artistic research and performance with synthetic doubles », Simon Richir (dir.), Virtual Reality International Conference – Laval Virtual 2014 Proceedings, ACM, 2014.

« L’hyperfiction Conduit d’Aération, figures de la lecture et de la déambulation », A. Saemmer, L. Haute, A. Herbet, O. Farge, in H2PTM 2013, Paris, Ed. Hermès-Lavoisier, pp. 161-190.

« Writing and performing a narrative hypertext », L. Haute, A. Saemmer, O. Farge, in Proceedings of Virtual Reality International Conference, Simon Richir (dir.), ACM, 2013.

« Inter Screen, between humans and avatars », Etienne-Armand Amato, Claire Sistach, Lucile Haute in Proceedings of Virtual Reality International Conference, Simon Richir (dir.), ACM, 2012 (en ligne).

 

(Français)