EnsadLab s’implique dans la communauté scientifique
internationale notamment à travers l’organisation et l’accueil
de colloques scientifiques et de journées d’études.

Formes d’écriture et processus de création

Séance de travail sur l’ouvrage numérique «La création à l’œuvre. Une enquête autour de l’exposition Typoéticatrac», EnsadLab, 9 février, 2018.

Formes d’écriture et processus de création
Jeudi 29 mars 2018, 9-20h
EnsAD-PSL, 31 rue d’Ulm, 75005 Paris

Cette journée d’études s’inscrit dans le projet de recherche « Prendre le parti des choses. Publications hybrides sur les processus de création », dirigé à Ensadlab par Francesca Cozzolino (enseignante-chercheure, Ensadlab/ Lesc) avec la collaboration de Pierre-Olivier Dittmar (maître de conférences, EHESS, Techniques&Culture) et le soutien de l’Université PSL dans le cadre du projet IRIS « Création, cognition et société » et de la Chaire “arts & sciences” de l’École polytechnique, de l’EnsAD-PSL et de la Fondation Daniel et Nina Carasso.

La matinée, intitulée « Au-delà du texte. Quand les sciences humaines et sociales s’emparent des nouvelles formes de narration », interroge comment certaines formes d’écriture artistique (graphisme, bande-dessinée, lm ethnographique, dessin, data visualisation, exposition) viennent inspirer et transformer les pratiques des chercheurs en sciences humaines et sociales. Comment rendre compte et analyser des processus de création par de nouvelles formes d’écriture davantage liées aux situations observées ?

L’après-midi, intitulé « Hybridations. Recherches artistiques aux prises avec l’anthropologie » regroupe des démarches à la croisée de l’art, du design et des sciences sociales, qui emploient des supports et des médias différents pour développer des formes narratives singulières. Celles-ci invitent à des lectures interactives en impliquant davantage le geste et le lecteur. Comment tirer parti des pratiques plastiques qui permettent de construire des nouvelles structures narratives ?

MATINÉE 9h-12h30

Au-delà du texte. Quand les sciences humaines s’emparent des nouvelles formes de narration

Présentation et modération : Francesca Cozzolino (enseignante-chercheure, EnsadLab/Lesc) et Pierre-Olivier Dittmar (maître de conférences, EHESS, Techniques&Cultures).

« Le projet « Anthropo-Graphiques » ou pourquoi aller et venir dans un comic-strip »
Fréderic Joulian (anthropologue, maître de conférences, Centre Norbert-Elias, EHESS, Marseille)

« Au-delà de la captation et de la documentation.Maîtres fous, ciné-danse et film organique. »
Baptiste Buob (anthropologue, Lesc, CNRS/Université Paris Nanterre)

« L’exposition comme restitution d’une enquête »
Arnaud Dubois (anthropologue, chargé de recherche au Musée des Arts et métiers, Paris)

« E.A.T. datascape, un instrument pour sonder la complexité des travaux réalisés en commun »
Christophe Leclercq (Enseignant à l’École du Louvre, chercheur associé au médialab de Sciences Po)

 

Conférence de clôture par l’anthropologue Tim Ingold

APRÈS-MIDI 14h – 18h

Hybridations. Recherches artistiques aux prises avec l’anthropologie

Modération : Anne Bationo-Tillon (chercheure en ergonomie, laboratoire paragraphe, Université Paris 8) et Nicolas Nova (Professeur Associé HEAD – Genève).

« La création à l’œuvre. Une publication hybride sur une exposition en train de se faire. » Francesca Cozzolino (anthropologue, enseignante-chercheure Ensadlab/Lesc), Lucile Haute (maîtresse de conférences, Université de Nîmes, chercheuse associée EnsadLab), Benoît Verjat (designer-chercheur).

« Field Essays, une rencontre à plusieurs voix. Mettre en lumière une posture de recherche en art/design » Sophie Krier (artiste, chercheuse associée à Ensadlab)

« Formes de vie des pratiques artistiques : dispositif d’écriture, enquête, exercices et routines » Franck Leibovici (artiste-poète)

« Observer c’est créer » Armand Behar (artiste)

« Audience Works. Étudier par l’image de nouvelles pratiques de l’image.» Samuel Bianchini (Artiste et enseignant-chercheur, EnsadLab, laboratoire de l’école nationale supérieure des Arts Décoratifs, Université PSL, Paris)