12.11.2018

Conférence de Francesca Cozzolino, Université du Temps Libre, Pau

Le 16 novembre prochain, Francesca Cozzolino donnera la conférence intitulée : « Le muralisme en Sardaigne : résistance, patrimoine et politiques de la mémoire ».
La conférence aura lieu à 17h30 à la Faculté de Lettres de l’Université du Temps Libre (UTLA) à Pau.

L’étude sur les murales d’Orgosolo (Sardaigne) qui sera présenté, interroge l’impact de l’image et de l’écriture dans l’espace public etla manière dont des artefacts graphiques interviennent dans la construction de relations sociales

Retraçant le contexte d’émergence de cette pratique de peinture murale et son évolution, à partir de la fin des années soixante jusqu’à ses usages patrimoniaux et touristiques contemporains, l’auteure montre comment ces peintures sont réalisées et comment ces artefacts participent de la construction d’un environnement culturel tout en redéfinissant ses frontières.

L’enquête ethnographique fait émerger, par touches successives, les multiples relations qui se nouent entre des collectifs et des objets graphiques issus de pratiques scripturaires militantes et leur capacité à reconfigurer le monde social d’Orgosolo.

Deux sphères d’actions se dessinent : ces objets graphiques fonctionnent à la fois comme des dispositifs de mobilisation et comme des récits, en étant impliqués dans des stratégies sociales de construction d’une identité et d’une mémoire locale. Leur présence transforme les murs du village d’Orgosolo en espace écrit. Les murs deviennent dès lors le territoire d’une fabrication identitaire, où s’affiche le portrait d’une société en changement qui, depuis quarante ans, fait de ces espaces de représentation les dispositifs du maintien d’une société archaïque et paradoxalement des espaces d’expérimentation sociale.